Wow! 

Ça y est.

Nous y sommes...

Dans moins de 48 heures le GRAND PORTAIL de l’École Quantik ouvre à nouveau ses portes pour une 6ème cohorte de doulas qui débutera en septembre prochain.

Vous devriez voir mes cernes! 

C’est que j’en ai du mal à dormir tellement je suis excitée, stressée, passionnée, anxieuse, effrayée, inspirée, éclatée, focus, ALL OF IT en même temps!

Si vous m’aviez dit il y a dix ans qu’en 2024 je serais à la tête de UNE DES PLUS GRANDES ÉCOLES DE DOULAS DE LA FRANCOPHONIE MONDIALE, je serais surement partie en courant tellement ça m’aurait foutu la trouille.

Mais la vie a de ses façons de nous surprendre, SO HERE I AM TODAY à vous écrire que dans moins de 48 heures, à 9h AM (Qc) le 3 avril, on va activer tous les boutons pour s’inscrire à la COHORTE DES ARBRES!

Par ici.

J’ai déjà commencé deux autels pour vous appeler!

Oui VOUS! Vous qui allez nous dire votre grand OUI SACRÉ.

Un autel chez moi, et un autre au bureau. Deux autels sous le thème des arbres, avec des branches, des feuilles, des graines, des fruits et des fleurs… Je vous montre tout ça dans mon infolettre du 3 avril prochain.

Si vous n'êtes toujours pas abonné.e à mon infolettre, c'est par ici.

Un peu de behind the scene…

À l’aube de mon plus grand lancement de l’année et en toute transparence, celui-là même qui fera (je l’espère!) vivre ma famille pour la prochaine année.

J'avais envie de vous partager un peu sur le behind the scene de ma vie de maman en période de lancement. 

Je fais ça parce que j’en ai marre de l’injonction des médias sociaux qui nous laisse toujours croire que les mères entrepreneuses sont dont bien en contrôle de tout quand en réalité elles sont dans leur période la plus stressante de l'année. 

C’est pas ça la vraie vie d’un lancement.

En tout cas pas pour moi.

Normalement, je travaille 3 ou 4 jours par semaine. Je vais porter mes enfants à l'école. Je vais les chercher à la fin des classes et on va à la mer. Le weekend je suis là, je ne prend pas mon téléphone. Je cuisine, fais l'épicerie, passe du bon temps... bref, normalement ma vie de maman entrepreneure est TRÈS équilibrée. 

Mais en période de lancement, la vérité c'est que je n'ai pas vraiment envie d'être maman 7 jours sur 7 et que je fantasme même parfois (naïvement certe) sur l'idée d'une garde partagée!

En période de lancement...

 La vérité c'est que je ne fais presque plus à manger, que j'attends de mon homme qu'il fasse les choses comme j'aime qu'elles soient faites, même si je sais bien que cela est impossible et qu'il fait vraiment de son mieux. 

La vérité c'est que le matin je pars sans avoir aidé ni à faire les lunchs ni à préparer les enfants ni à faire les lits ni à quoi que ce soit d'autre que de m'occuper de ma peau... 

La vérité c'est que je ne suis vraiment pas la meilleure mère que je sais être et que mon chum devient MAPA. Maman et Papa en même temps!

La vérité c'est que je dors moins, que je me force à manger parce que j'oublie carrément, et que je me force même à boire parce que sinon ça aussi j'oublie. 

Un lancement, c'est comme un accouchement.

Un lancement pour moi et mon système nerveux, c’est carrément comme un accouchement. C’est intense, ça épuise, on doute, on y croit plus, mais on continue, et on espère jusqu’à la fin d’entendre notre bébé pousser son premier cri! Et comme dans un accouchement, dans un lancement on a besoin de soutien, d'amour, d'encouragements et pour ça j'ai le meilleur chum du monde!

Mon homme à moi quand je suis en lancement, même s'il me voit sous mes angles les plus raw et les plus laids, il continu de m'aimer, il prend sur lui et met les bouchées doubles. Il est AVEC moi, parce que c'est tout ce qu'il peut faire dans sa réalité où il ne peut pas faire la job à ma place. 

Un nouveau mindset

Cette année, c’est la toute première fois qu’on lance les inscriptions à l’École Quantik sans (MA) MARIELLE (qui a quitté l’Équipe Quantik en septembre dernier), et honnêtement je suis passé par toutes sortes d’émotions et de doutes sans elle.

Marielle, si tu lis ça, sache-le, tu nous a manqué!

Marielle avait sa façon bien à elle de réchauffer la soupe avant les inscriptions, avec une liste d’attente, un prix early bird, un accès aux inscriptions avant tout le monde, etc.

Aussi, Marielle avait cette capacité de ne jamais douter et de toujours m'encourager. Parce que sachez ça de moi, je doute vraiment souvent de mes capacité à y arriver. 

Je ne prends jamais rien pour acquis dans la vie et encore moins depuis que j'ai perdu un enfant. Alors prendre le succès d'un lancement pour acquis avant qu'il arrive, c'est pas dans ma nature at all! Mais Marielle, elle avait cette capacité d'y croire hors de tout doute et de me convaincre d'y croire. 

Mais cette année, Marielle n’était pas là. 

C’était juste moi, Mélanie, et bien sûr Madou et Laurence.

 Alors cette année, pour survivre à l'absence de Marielle,  j’ai proclamé qu’on allait approcher ce portail des inscriptions avec une toute autre énergie…

Avec l'attitude Pura Vida.

Et savez-vous quoi? Mon équipe et moi, on a rocké ce mindset!

Un lancement Pura Vida

L’an passé, en 2023, j’ai touché à une sorte de fatigue entrepreneuriale par rapport à comment on avait toujours fait les choses jusqu’à présent. Et cette année en 2024, j’ai décidé d’approcher le truc d’une autre façon, avec une confiance nouvelle que ce qui doit être arrivera.

C’est un processus en cours. On est toujours bien que le 1er avril quand j'écris ces mots, mais je vous jure que je travaille là-dessus.

Je ne suis pas là pour convaincre qui que ce soit.

En gros, après 7 ans à faire rouler Quantik Mama et presque 4 ans pour l’École Quantik, je sais aujourd'hui que tout ce que je fais, je le fais parce que c’est mon dharma sur cette terre. 

Je le fais parce que c'est ma mission de partager les savoirs ancestrales de la roue de la vie, de la naissance à la mort.

Des savoirs qui m’ont été transmis par les anciennes avant moi et les milliers de familles que j’ai accompagnées depuis 22 ans.

Et même si je crois dans toutes les cellules de mon corps que mes prépas virtuelles et à notre formation de doula ont le pouvoir de changer  la vie des gens pour le mieux, je ne suis pas là pour convaincre qui que ce soit d’acheter mes prépas ou de faire notre école de doula.

Je fais ce que je fais parce que c’est mon dharma et la vérité, c'est que j'haïs ça le marketing! 

La vérité, c'est que je crois pour vrai de vrai au quantum et à mon intuition et que j'y crois à ce nouveau paradigme de l'entreprenariat sacré qu'on enseigne à l'École Quantik. 

La vérité c'est que si l'entreprenariat doit être stressant au prix de ma santé et de ma famille, ça ne m'intéresse pas. 

C'est donc pour ça que cette année le lancement des inscriptions pour la COHORTE DES ARBRES s'est fait en douceur et presque un peu dernière minute!

 Et je trouve ça parfait.

C'est parfait parce que malgré mes cernes, je me sens reposée, inspirée et en santé.

Je me sens dans ma pleine puissance féminine de Quantik Mama baddass entrepreneure qui révolutionne le nouveau paradigme des affaires. 

Et ma yoni m'applaudit pour ce mindset!

J'adore l'entreprenariat. C'est une passion pour moi. Je ne serais même pas étonnée de vous l'enseigner officiellement un de ces jours dans un programme exclusivement dédié à ça.

Mais d'ici là, je m'en tiens encore à l'expérience terrain. L'embodiment of it all. Parce qu'à mes yeux, il n'y a rien de plus imposteur que quelqu'un qui enseigne l'art de l'entreprenariat sans avoir d'abord vécu le terrain pour vrai!

Bref, mon plus grand lancement de l'année est dans moins de 48 heures et j'écris ces mots avec le sourire et un coeur rempli de gratitude. 

 J'embrasse ce nouveau mindset de la business féminine et sacrée alignée sur mon dharma où je fais confiance que celles et ceux qui me diront OUI dans quelques heures, le feront avec un GRAND OUI SACRÉ dans le Divine Timing of it all. 

Listo.

Alors, vous venez à l'École Quantik? C'est le 3 avril que ça commence!

Par ici.

Ça vous parle ce nouveau paradigme de l'entreprenariat plus féminin, doux et sacré? Dîtes le moi en commentaires!

LOVE

kxx