La mission de Quantik Mama 

Le nouveau paradigme des naissances et des familles. 

Comment? 

En rendant l'information et les savoirs accessibles.

Parce que le savoir, c'est le pouvoir!


L'histoire de

QUANTIK MAMA

Voici les grandes lignes de l'histoire de ce blogue...

Attention, pavé!

J'ai commencé à bloguer à temps perdu sur les naissances en 2011, sous le nom de Karine la sage-femme. C'est en 2017 que j'ai pris la décision de devenir blogueuse à temps plein et de lancer mon humble révolution pour le nouveau paradigme des naissances et des familles. 

À cette époque, ma famille, mes amis, et même mes collègues sages-femmes, ne comprenaient rien à mon projet!

 Certain.es riaient même de moi et disaient des trucs comme:

«Karine est devenue folle!  Elle se pense capable de l'impossible! Pour qui elle se prend au juste?»

J'ai tout entendu.

Mais j'ai continué, avec confiance et convictions. Et au fil du temps, je me suis découvert une vraie passion pour l'écriture, et même, un don pour l'enseignement. 

Je suis une pédagogue dans l'âme!

J'ai toujours été passionnée par l'art de synthétiser l'information dans le but de la rendre compréhensible pour tous.tes.

En 2017, je me suis donc donné le défi de lancer un blogue qui allait devenir un repère d'informations fiables, scientifiques et avant-gardistes, pour les familles du nouveau paradigme.   J'y ai cru et j'ai osé, sans écouter la critique, et j'ai bien fait puisque dès les premiers mois mon blogue est devenu viral!

Viral à un tel point que je devais trouver une façon de le monétiser si je voulais le garder en ligne, tellement son hébergement me coûtait cher. Un beau problème!

C'est à ce moment que j'ai créé ma préparation virtuelle à la naissance. Dès son lancement, en octobre 2017, la révolution était en marche. Les familles étaient prêtes et elles m'ont dit oui. C'est ainsi que la communauté de mon blogue Karine la sage-femme a commencé à grandir. 

En 2018, mon blogue était devenu si populaire qu'il dérangeait l'Ordre des sages-femmes du Québec. Impossible de mettre le titre sage-femme de l'avant de la sorte. On me demandait de changer de nom, ou sinon, de fermer mon blogue.

C'est là que Quantik Mama est né. 

Alors que mon blogue rayonnait, notre vie basculait...

En 2017, alors que ma vie de blogueuse prenait son envol, notre vie de famille a commencé à basculer quand soudainement, notre fils Sévan, devenait de plus en plus faible...

 Sévan était porteur d'un maladie orpheline qui, jusqu'à ses 16 ans, était restée latente.  Il a donc eu une vie en parfaite santé jusque là. Mais malheureusement, en janvier 2018 la maladie s'est activée avec une telle violence qu'on a craint sa mort. En quelques mois seulement, j'ai dû quitté ma pratique de sage-femme pour me dévouer entièrement à mon fils et à ma famille. 

Ce blogue, il a sauvé ma famille en quelque sorte. Grâce à lui, je pouvais travailler de la maison tout en procurant les soins intensifs à mon fils. 

En 2019, un nouveau médicament génomique expérimental a miraculeusement stoppé la progression de la maladie de Sévan. Bien qu'il était devenu handicapé, il était stable et vif d'esprit, et les médecins lui donnaient encore quelques années à vivre.

C'est là que nous avons décidé de réaliser notre plus grand rêve, celui d'aller vivre dans la jungle du Costa Rica et de profiter de la vie avec nos quatre enfants. Malheureusement, Sévan est tragiquement décédé à peine quelques mois plus tard, en mai 2020. 

Sa mort, c'est le drame de ma vie, et à la fois, la plus belle des histoires d'amour.

Quantik Mama, un espace de réciprocité.

Après la mort de Sévan, alors que j'apprenais à survivre à l'impossible dans un monde en distanciation sociale pour pandémie, c'est la communauté internationale de Quantik Mama qui m'a redonné une raison de vivre au-delà de la mort de Sévan.  

Pour moi, de constater qu'au delà de la mort de mon fils et que malgré la pandémie, les femmes du monde continuaient d'accoucher et les bébés de naître, ça m'a donné une raison pour continuer à vivre. 

Au-delà de la maladie et de la mort de mon fils, la mission de Quantik Mama pour un monde où il fait bon naître et enfanter, est devenue l'encre même de ma résilience dans le deuil de mon fils.

Comme une sorte de réciprocité divine.

Quantik Mama qui oeuvre pour les familles du monde, et elles, sans vraiment le savoir, qui me donne une raison de vivre malgré ma réalité de mère endeuillée.

Évidemment, de mai 2020 à août 2023, j'ai très peu créé, blogué et podcasté pour Quantik Mama. Mais malgré cela, les familles du monde ont continué de lire les articles de blogue, d'écouter les épisodes de podcasts, et d'acheter les préparations virtuelles et séminaires de Quantik Mama. 

Et voilà que 40 lunes plus tard, en septembre 2023, je reviens ici écrire ces mots, plus inspirée et motivée que jamais à vivre et à créer avec vous ce monde où il fait bon vivre, enfanter et parenter en conscience. 

Merci tellement pour votre patience et courage. 

Ma bio en bref.

 Maintenant que vous connaissez un peu plus l'histoire de Quantik Mama, voici un peu les grandes lignes de ma bio. 

4 enfants.

J'ai découvert le monde des naissances en 2001 en accouchant naturellement de mon premier fils, Sévan, à l'âge de 21 ans. Avant même que son placenta soit né, j'ai su que j'allais devenir sage-femme!

Depuis, j'ai eu trois autre enfants. Jadève, en 2004, Emma, en 2012, et Emrys en 2019. 

Sévan est né à l'hôpital. Jadève est née avec des sages-femmes en maison de naissance. Emma est née dans l'eau, à la maison, avec des sages-femmes. Emrys est né à la maison, sans assistance médicale, avec ma famille seulement. Mes enfants ont toujours assisté à mes enfantements.

De doula à sage-femme.

 En 2002, je suis devenue doula. À l'époque j'étais aussi massothérapeute et j'enseignais le Hatha Yoga.  En 2004, j'étais devenue l'apprentie d'une sage-femme traditionnelle de ma communauté. En 2006, je suis rentrée au Bac sage-femme, et en 2011, j'ai diplômé comme sage-femme et j'ai commencé à travailler à la maison de naissance de L'Estrie, au Québec.

Depuis 2002, j'ai accompagné des milliers de familles dans leur devenir parents et j'ai assisté à près de 700 naissances, à domicile ou en maison de naissance, principalement au Québec, et depuis 2019 au Costa Rica. 

Ma radiation à l'ordre des sages-femmes.

En 2020, quand mon fils est mort, j'ai officiellement démissionné de mon poste de sage-femme à la maison de naissance de l'Estrie et je me suis radiée de l'Ordre des sages-femmes du Québec. Je ne peux donc plus m'appeler sage-femme au Canada.

Depuis, je dédie ma pratique de sage-femme au service de ma communauté dans la jungle du Costa Rica, où ma famille et moi avons une maison et où nous avons vécu entre 2019 et 2023. 

En mars 2023, nous sommes revenus vivre au Québec pour quelques temps, et je suis présentement en sabbatique de ma pratique sage-femme dans la jungle. 

Créatrice de contenu éducatif pour les familles.

J'occupe donc la plus grande partie de mon temps avec ma mission de Quantik Mama ainsi que celle de l'École Quantik où nous formons des doulas large spectre.

Je suis une créatrice de contenu éducationnel pour les familles et les professionnels du nouveau paradigme de la naissance. 

 J'ai la conviction que le savoir c'est le pouvoir, et que si on sait, on peut plus facilement vivre l'accouchement et le postnatal de nos rêves. 

Imaginez un monde où la personne qui enfante est l'actrice principale de son enfantement et de son passage vers la parentalité. Imaginez un monde où les professionnels de la naissance accompagnent les familles avec confiance, respect et humilité.

C'est dans ce monde que je vis et que je pratique. Et chaque jour, je constate à quel point dams ce monde, l'écologie de l'enfance et de la famille est optimale, et que la guérison des lignées passées et futures peut vraiment s'opérer. 

 J'ai une foi inébranlable dans la capacité des femmes à enfanter leur bébé, et dans la capacité des bébés à se mettre au monde. Je crois à un monde où la naissance se vivent entre science et sacré, avec conscience, liberté et puissance.  Et c'est pour ce monde que je me lève à chaque matin pour faire vivre l'univers de Quantik Mama. 

Praticienne somatique, psychédélique & Breathwork.

Pendant la troisième année du deuil de mon fils, j'ai pris une année quasi sabbatique de Quantik Mama pour prendre pleinement soin de moi dans le deuil. Pendant cette année je me suis formée en trauma et somatique ainsi qu'en thérapie supportée par les psychédéliques. J'ai suivi une formation intensive d'un an qui m'a d'abord aidé à guérir mes propres traumas et à faire émerger l'acceptation dans le deuil de mon fils.

Bien sûr, j'y ai aussi appris des modalités extraordinaires que je mets déjà au service de Quantik Mama et de l'École Quantik.  Bien que je ne sais pas encore comment et quand je travaillerai avec les médecines des psychédéliques, vu le contexte légal du Canada. Tout ce que j'ai appris dans cette formation en terme de psychologie et d'états modifiés de conscience fait déjà de moi une meilleure porteuse d'espaces.

Récemment, j'ai aussi commencé à me former pour devenir praticienne en Breathwork Holotropic, qui permet de provoquer des états modifiés de conscience grâce au souffle.  Donc, de façon tout à fait légale, sécuritaire et endogène!

Dans le deuil de mon fils, ce sont ces trois modalités qui m'ont le plus aidé pour choisir de vivre malgré la souffrance du deuil. Et j'ai choisi de me former à ces trois modalités afin de pouvoir un jour offrir à mon tour des espaces de guérisons pour les femmes et familles du nouveau paradigme.

À suivre...

Merci de m'avoir lue.

Karine Langlois Laseva

xx

Suivez QUANTIK MAMA sur Facebook et Instagram

#quantikmama #nouveauparadigmedelanaissance #placentalotus #naissancerespectee #ecolequantik #vortexdelanaissance

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE POUR TOUT SAVOIR DES ÉVÉNEMENTS, FORMATIONS ET PRIMEURS. 

ABONNEZ-VOUS POUR TOUT SAVOIR DES ÉVÉNEMENTS, FORMATIONS ET PRIMEURS